Interval training ou répétition de sprint …?

Dernière mise à jour : 12 sept.

Advancing hypoxic training in team sports: from intermittent hypoxic training to repeated sprint training in hypoxia

 

Bonjour à tous, alors je vais faire un petit résumé des points importants à retenir dans la lecture de cet article.


IHT : HIF1alpha est un gène qui engendre tout une multitude d'expression d'autre gêne dans la cellule donnant l'information d'augmenter l'activité de la citrate synthase, la densité mitochondriale, le ratio capillaire-fibre ainsi que des facteurs dans le métabolisme des hydrates de carbone, la gestion du stress oxydatif et la gestion du PH. Malheureusement, ces adaptations physiologiques ne se traduisent pas forcément par une amélioration de la performance. L'argument mis en avant et le fait que le IHT ne serait pas assez intense pour voir une différence avec de l'entraînement en normoxie. Le fait d'avoir une intensité plus basse limiterait les adaptations physiologiques musculaires dans sa structure et sa fonction.

RSH : Le stimulus de l'entraînement est maximal contrairement à l’IHT et donc c’est principalement les fibres rapides qui seront impactées par les changements physiologiques. On retrouve beaucoup d'adaptations physiologiques similaires au IHT avec l'addition d'une vasodilatation compensatrice qui permet à la cellule de pallier au manque d'oxygène. Ce processus est d'autant plus important que l'intensité de l'effort l'est et cela permet aux fibres rapides d'augmenter leur efficacité d'utilisation de l'oxygène comme les fibres lentes. C'est grâce à l'amélioration du métabolisme glucidique aérobie et anaérobie que la resynthèse du PCr est plus rapide et donc cela se traduit par une meilleure capacité de récupération entre les sprints.


C'est une étude qui date de 2013 donc encore assez récente même si d'autres études sont parues depuis. Elle reste très critique envers l'IHT car elle regarde les différents bénéfices que pourrait apporter ce genre d'entraînement pour les sports intermittent et pas d'endurance. Le RSH est plus adéquat en effet pour ce genre de sport "rapide". Beaucoup de notions de physiologie sont abordées dans cette revue est c'est avec plaisir que j'en discute avec vous pour plus de clarté dans tout ce charabia d'enzyme et de gène qui code des trucs... ;)



Répétition de sprint

29 vues0 commentaire