Comment utiliser l’hypoxie pour courir plus vite, sauter plus loin et soulever plus lourd ?

Dernière mise à jour : 23 juin

Pour provoquer les effets positifs de la pratique sportive en hypoxie, SportAltitude propose des séances élaborées par des coachs afin de vous amener à devenir plus fort, plus résistant et ce de manière optimale. L’une des modalités d’entraînement proposées à SportAltitude est la pratique d’exercices à haute intensité (interval training). Cette méthode permet d’alterner plusieurs minutes d’effort et de récupération dans le but d’augmenter le temps passé à des allures intensives : Seuil 1 (75%), seuil 2 (85%), VMA/PMA (100%) et sprint (120%+).



A quoi ça sert ?

L’hypoxie est utilisée pour entraîner la capacité de notre corps à produire des efforts violents. Schématiquement, si l’on compare notre organisme à une voiture, cela permet d’augmenter la taille et la puissance de notre moteur. Les différentes études scientifiques semblent montrer que faire de l’interval training en hypoxie aurait de meilleurs effets sur la performance que d’en faire en normoxie (en basse altitude) avec des améliorations de vitesse et de puissance mais aussi de temps de maintien à une allure très élevée. De plus, les fibres musculaires rapides seront les plus touchées par les changements physiologiques. En effet, la plupart des mécanismes sous-jacents à la capacité de produire un effort violent et intensif seront boostés par ce type d’entraînement en hypoxie. La production de lactate sera mieux gérée par les cellules de notre corps ce qui permet une meilleure récupération après des sprints par exemple. L’ensemble des adaptations physiologiques provoquées par ce type d’entraînement proposé à SportAltitude permet d’améliorer le rendement musculaire. Il y aura donc moins d’énergie dépensée pour le même mouvement après ce type de protocole. Cela permet également de booster la production d’énergie dans la cellule musculaire aboutissant à de meilleures performances en termes de puissance, de vitesse et de temps de maintien à allure critique.


Comment cela se passe ?


A SportAltitude, le renforcement musculaire fait aussi partie intégrante des séances d’entraînement car ce type de travail possède d’autres avantages tels que la prévention/rémission de blessures, la lutte contre l’ostéoporose, la perte de masse grasse, une meilleure coordination musculaire, une meilleure posture, etc… En alliant les deux, le gain de performance est notoire. Il faut cependant l’entraîner de manière intelligente et ciblée, selon les objectifs. Réaliser ce type d’entraînement en hypoxie permet d’optimiser la performance musculaire. De fait, le consensus scientifique s’accorde pour dire que dans un milieu raréfié en oxygène on observe le développement plus rapide d’une hypertrophie (augmentation de la masse musculaire) par rapport au même travail réalisé en normoxie (en plaine). Le principe est le suivant : l’inflammation causée par l’addition du stress métabolique (l’effort) et du stress hypoxique engendre des adaptations physiologiques qui aboutissent à une augmentation plus rapide de la force. Alors, pour tous ceux qui souhaitent aller plus vite en compétition mais ne veulent pas passer toute leur vie avec des chaussures de sport aux pieds ou si vous cherchez à retrouver de la force musculaire, n’hésitez pas à contacter les préparateurs physiques de SportAltitude ! Ils sauront vous conseiller et vous accompagner dans vos différents projets sportifs !



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout